Biographie de Madame la Ministre des Télécommunications, de l’Information, de la Communication et des Relations avec le Parlement, Madame Concilie NIBIGIRA

Ministre Concilie NIBGIRA Madame Concilie NIBIGIRA est née à Kiganda, le 28 Septembre 1955, en province de Muramvya. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

De janvier 2008 à ce jour, elle poursuit ses études en maîtrise MBA en Gestion à l’Université Lumière.

De 1976 à 1980, elle a fait ses études universitaires à l’Université du Burundi, Faculté des Sciences Economiques et Administratives, section : Gestion et Administration, ceci lui a permis d’obtenir un diplôme de Licence en Sciences Economiques et Administratives, diplôme entériné le 18 juillet 1981.

Elle a fréquenté le Lycée « Etoile des Montagnes d’Ijenda » de 1969 à 1976, en poursuivant ses études secondaires dans la section des Lettres Modernes, clôturées par un Diplôme des Humanités Complètes. De 1962 à 1969, elle faisait ses études Primaires à Kiganda.

Madame Concilie NIBIGIRA compte plusieurs formations extra - professionnelle notamment la :

    1. Formation des Formateurs sur la Justice de Transition et les principes de consultations nationales,
    2. Formation des Formateurs en Genre et Réforme du Secteur de Sécurité,
    3. Formation des Formateurs en Techniques de médiation et de négociation,
    4. Curriculum Development Workshop on Justice, Human Rights and Peace,
    5. Formation sur les techniques de médiation et de négociation pour la reconstruction de la paix et les capacités de l’Etat au Burundi déchiré par la guerre,
    6. Formation sur les questions de Genre dans la Bonne Gouvernance,
    7. Atelier de Renforcement des capacités des Femmes Leaders,
    8. Atelier de renforcement des capacités et du rôle de la Société Civile spécialisée dans l’appui et l’encadrement des Communautés de base,

Quant au cursus professionnel, la Ministre Concilie NIBIGIRA est Consultante Indépendante dans des domaines clés : Femme et Gouvernance, Recherche et études sur : les questions de Genre et Développement, le Genre et la sécurité, le genre et les droits humains, le genre et la Justice de transition, animation des conférences sur tout thème intéressant la promotion économique, sociale et politique de la femme, Conception, gestion et évaluation des projets socio – économique et de développement, mise en place d’un système de gestion des projets par source de financement, Recherches thématiques et sectorielles, élaboration des plans d’action, des stratégies d’exécution et des budgets sensibles au genre, évaluation des projets de développement publiques ou privés, formation en techniques de gestion et en techniques de mobilisation pour la paix, pour la promotion et la défense des droits des femmes, encadrement des communautés à la base sur la paix et le développement.

La Ministre Concilie NIBIGIRA a réalisé plusieurs études dont :

  • Les Mécanismes de Justice Transitionnelle au Burundi : la problématique « Femmes, Paix et Sécurité », Octobre 2009
  • Services de consultance d’une durée de 5 mois (Août à Décembre 2008), au sein de l’Association Dushirehamwe,
  • Formation de mise à niveau des membres du Comité de pilotage pour la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, janvier 2009
  • Evaluation de l’état de prise en compte de la dimension genre dans la conception et l’exécution des projets financés par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Burundi, Novembre 2008,
  • Etude sur les perceptions, les connaissances, les attitudes et les comportements de divers acteurs sur la possession, les effets, l’usage et les interventions possibles dans le secteur des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC), Décembre 2008 (en collaboration)
  • Evaluation de l’état de mise en œuvre et d’intégration de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies dans les projets de consolidation de la paix au Burundi, Septembre 2008,
  • Elaboration d’un plan d’action pour la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, Août 2008,
  • Evaluation des réalisations de ACORD/Burundi par rapport à son plan stratégique 2006-2008, Juillet 2008
  • Elaboration d’un plan de plaidoyer pour la prise en compte de la dimension genre dans les négociations entre le Gouvernement et le PALIPEHUTU/FNL et dans le processus de démobilisation, Mai 2008,
  • Etude sur les perceptions des femmes sur la sécurité, la réforme de la Police Nationale et le genre, Février 2008,
  • Elaboration et présentation pour adoption des indicateurs « genre » pour tous les projets PBF (Peace Building Fund) du BINUB relatifs à la consolidation de la paix au Burundi, 1er trimestre 2007,
  • Analyse des 19 projets du BINUB relatifs à la consolidation de la paix et propositions d’ajouts pour la prise en compte de la dimension genre, 1er trimestre 2007,
  • Animation et sensibilisation des femmes à la base sur le processus de paix au Burundi et les projets PBF y relatifs, Août – Septembre 2007,
  • Formation sur : la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les Femmes, la Paix et la Sécurité,
  • Le Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples Relatif aux Droits des Femmes - le Protocole sur la Prévention et la Répression de la violence sexuelle contre les femmes et les enfants, à l’endroit des Femmes Parlementaires, des femmes membres des organisations féminines, des femmes policières et à l’endroit des jeunes filles universitaires, dernier trimestre 2007,
  • Etat des lieux sur les inégalités liées aux genres dans les différents secteurs de la vie nationale, étude commanditée par le Ligue ITEKA ; 2005,
  • Elaboration d’un programme de formation en gestion et formation des entrepreneurs œuvrant dans le secteur agro-alimentaire, sur financement de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), 2005 ;
  • Evaluation de l’impact du Vème programme d’appui du FNUAP au Burundi, sous l’angle « genre », 2004 (en collaboration) ;
  • Evaluation des effets générés par les activités de la Maison des Femmes au Burundi et la dimension « genre » durant sa 1ère phase d’activités, 2004
  • Evaluation des besoins matériels, financiers et institutionnels de l’ex-Ministère de l’Action Sociale et de la Promotion de la Femme pour promouvoir l’équité et l’égalité des genres, 2003 ; (en collaboration)
  • Elaboration d’un Plan d’Action Opérationnel, sur 3 ans, de l’ex-Ministère de l’Action Sociale et de la Promotion de la Femme en faveur de la promotion de l’égalité des genres, 2003,
  • Etude et évaluation du projet « Droits et Devoirs des Femmes Chefs de Famille » sur financement de l’ex-Centre Canadien d’Etudes et de Coopération Internationale, CECI, Juillet 2001

En plus de cela, elle a été : Coordinatrice des activités de l’Association « Solidarité Jeunesse Féminine » de Juillet 2001 à Décembre 2004, avec principales attributions :

    1. Coordination de la gestion quotidienne de l’association ;
    2. Elaboration des plans d’action, des projets et des stratégies d’exécution.

De Mai 1998 à Mai 2000, Madame Concilie NIBIGIRA était la Coordinatrice Nationale des activités du Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi, CAFOB.

Les principales attributions :

    • Assurer la coordination des activités du CAFOB et celles de ses antennes,
    • Elaborer les plans d’action et les programmes d’activités,
    • Elaborer et gérer les projets du Collectif,
    • Chercher les partenaires et les financements des projets,  Appuyer techniquement les associations membres du Collectif dans l’élaboration des projets et la recherche des financements,
    • Initier le développement d’une synergie et d’une complémentarité entre les associations membres du Collectif, spécialement celles à objectifs similaires,
    • Préparer les budgets de fonctionnement et d’appui aux associations membres du Collectif.

De Janvier 1993 à Avril 1998, Madame Concilie NIBIGIRA était Directrice Exécutive de l’Association pour la Promotion Economique de la Femme, A.P.E.F, en charge de :

    • Planifier toutes les activités intéressant les domaines d’intervention de l’association : octroi de petits crédits, formation et échange d’expérience ;
    • Elaborer les manuels de procédure d’octroi et de gestion des crédits ;
    • Préparer et présenter les projets de demande de financement ;
    • Rechercher les partenaires d’action et les financements des projets.

De Janvier 1991 à Décembre 1992, elle était Attachée de Recherche au Centre Universitaire de Recherche pour le Développement Economique et Social, CURDES.

Principales attributions :

    • Préparer et proposer des thèmes de recherche,
    • Faire des recherches (seule ou en collaboration)
    • Etablir des contacts avec différents ministères pour des thèmes de recherche intéressant leur domaine d’activités.

De Octobre 1980 à Décembre 1990 : Professeur – Assistant à la Faculté des Sciences Economiques et Administratives. Cours assistés ou assurés :

    • Comptabilité Générale et Analytique
    • Gestion Budgétaire et Financière
    • Gestion des entreprises

Expérience extra - professionnelle

Participation et animation des Conférences :

    • Participante à un atelier de 5 jours sur l’élaboration des stratégies pour une participation politique efficace des femmes au Burundi : « Au-delà du nombre, comment bâtir une représentation compétente, combative et transformative ? », Octobre 2008.
    • Participante à l’Atelier Régional sur l’ "Intégrations des Questions Transversales dans les Projets de la CIRGL", Septembre 2008 (Burundi),
    • Conférencière sur la femme dans la gouvernance et leadership, Mai 2008 (Burundi),
    • Conférencière sur la prise en compte de la dimension genre dans le processus de Réforme du Corps de sécurité, de Démobilisation, de Désarmement et de Réinsertion, Février 2008 (Londres),
    • Conférencière sur la place, le rôle et les perspectives des organisations de la Société Civile dans le processus démocratique : cas de organisations féminines, Novembre 2007 (Burundi),
    • Conférencière sur le rôle de la femme face aux enjeux et défis électoraux, journée de réflexion, Mars 2005 (Burundi)
    • Conférencière sur les Elections, la Démocratie et la Bonne Gouvernance, Avril 2003 (Pretoria),
    • Participante à un symposium sur la Région des Grands Lacs intitulé « Reinforcing the Region Solidarity by setting a Regional Agenda for a Culture of Peace and People Centered Development, Septembre 2002 (Ouganda),
    • Conférencière sur « Femmes et Conflits violents, Perspectives Globales », Mai 1999 (Londres),
    • Participante à la conférence sur « Peace Initiative Forum for Burundi », Octobre 1998 (Ouganda)

La Ministre Concilie NIBIGIRA possède des expériences pertinentes à travers les Associations Féminines. Dans ce contexte, elle a été :

  • Présidente et Représentante Légale de l’Association « Femme Active, Umukenyezi Kirumara »
  • Membre du Comité Exécutif de l’Union des Femmes Burundaises, UFB,
  • Membre fondateur et membre du Comité Exécutif de l’Association « Femme pour la Paix »,
  • Membre fondateur et membre du Comité Exécutif du « Réseau Femme pour la paix et la Non-violence »
  • Membre fondateur de l’association « La Tontine ROHERO »
  • Membre fondateur de la « Caisse Coopérative d’Epargne et de Crédit Mutuel »

En politique, la Ministre Concilie NIBIGIRA est membre active du Comité Central du parti UPRONA et faisait partie de la délégation de son parti dans certaines conférences internationales tenues au Burundi, à l’étranger et dans les négociations politiques de Mwanza I et II.

Du 2/8/2009 à aujourd’hui : Vice - Présidente élue du Parti UPRONA, elle est membre du Conseil Communal (Commune Kiganda) pour la législature 2010 à 2015.

Madame Concilie NIBIGIRA maîtrise trois langues : Français, Anglais et Kirundi.

Dans le domaine informatique, Madame Concilie NIBIGIRA possède un bagage riche en Microsoft World 2003, Excel 2003, Power point 2003 et Comptabilité de gestion Sage SAARI, ligne 100.-