Le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité sociale rencontre les représentants des syndicats des enseignants autour de leurs revendications

Ce jeudi 02 février 2012, la Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, Honorable Annonciata SENDAZIRASA, a rencontré les représentants des syndicats des enseignants (CONAPES, SLEB, STEB et SYNAPEP) signataires d’un communiqué de presse datée du 26 janvier 2012 contenant leurs préoccupations et par lequel ils avaient annoncé que « Endéans 10 jours, si le gouvernement ne réserve pas une suite favorable à ces questions, les enseignants seront dans l’obligation de recourir aux moyens prévus par la loi. ».

Soucieuse du bon climat qui doit caractériser les relations entre le Gouvernement et les syndicats en général, et entre le Gouvernement et les syndicats des enseignants en particulier, Madame la Ministre a organisé cette rencontre en vue d’échanger sur leurs préoccupations qui tournent autour de l’indemnité de logement, les annales et l’impôt sur les salaires, avec un accent particulier sur celui appliqué sur les annales de l’exercice 2010, la correction des disparités salariales et l’opération de transposition.

Après les échanges qui ont duré un peu plus de quatre heures de temps, il a été retenu que les préoccupations des syndicats des enseignants constituent également des préoccupations pour le

Ministère ayant en charge la Fonction Publique. Des réponses à certaines questions ont été données pour ce qui relève directement des services techniques des ministères concernés, tandis que des stratégies ont été convenues pour que les autres préoccupations puissent avoir une suite appropriée. A cet effet, la contribution des syndicats dans la recherche de solutions possibles a été sollicitée.

Il a été l’occasion de s’informer mutuellement sur les évolutions enregistrées en matière de « Programme National de Réformes Administratives » qui s’avère être un outil privilégié pour trouver des réponses à certaines préoccupations et inquiétudes soulevées par les fonctionnaires et agents publics en général, et spécialement pour ce qui est de la politique salariale qui leur tient à cœur.

En terminant, Madame la Ministre a invité les représentants des syndicats des enseignants à privilégier le dialogue avant de faire recours à toute autre forme de revendication.-